Depuis 1975, l’École Spéciale de Brazzaville scolarise gratuitement les plus exclus du système scolaire congolais : handicapés physiques ou mentaux, élèves déscolarisés ou en fort retard scolaire, jeunes malades, enfants issus de milieux défavorisés.

Le but premier est d’aider l’enfant à se redonner confiance, et à accepter de rattraper son retard mental ou scolaire. Ainsi, l'élève s’efforce à acquérir les bases fondamentales de la connaissance : lire, écrire et compter. La scolarité y est gratuite.  Elle propose des ateliers techniques afin de former ses élèves à différents métiers.

82550112_466894514247222_704469847808514
98421422_2961476000595120_17309080268623
99425503_182077789710131_301583197546741
  • Facebook
  • MC_Logo
  • Instagram
Découvrez la dernière newsletter de l'école 
 
Abonnez-vous en cliquant ici
22045720_1967028386878832_32645302692917

​Le mot du président

En 1993, Andrée et Jérôme Schuhmann ont créé avec quelques amis notre association, appelée simplement « Les amis de l’École Spéciale de Brazzaville ». Son objectif: fédérer les soutiens à l’école en réunissant ses amis. Leur but : poursuivre l’aventure de l’École Spéciale.

 

L’Ecole, créée en 1975 par Sœur Marguerite Tiberghien, Fille de la Charité, remet en selle les laissés pour compte de l’école primaire, privés d’accès à l’éducation du fait de leur âge, de leur précarité, de leur maladie ou de leur handicap. « Il ne faut pas refuser secours à la ronce qui veut devenir rose » est la pensée de Paul Claudel que Sœur Marguerite a choisie comme devise pour l’École.

 

A travers l’association, chacun d’entre nous contribue à répondre à ce besoin vital qu’est l’enseignement primaire.

 

Nous sommes plusieurs à avoir eu la chance de rencontrer Sœur Marguerite lors d’un séjour à Brazzaville ; impossible de résister à l’enthousiasme et à la foi de la Sœur : « ensemble, on peut tout faire » ! La classe d’alphabétisation initiale est devenue une école répartie dans 3 quartiers de Brazzaville qui prend en charge plus de 1 800 enfants chaque année.

 

 « L’École est un miracle d’amitié », aime à répéter Sœur Marguerite. Malgré les guerres, les conflits et les crises, ce miracle dure depuis plus de 40 ans grâce à l’engagement des Filles de la Charité et au soutien actif de notre association. Seule votre participation, aussi modeste soit-elle, permet ce miracle ; soyez-en chaleureusement remercié.

 

Philippe Lacaze, Président de l'association

Les Amis de l'Ecole Spéciale de Brazzaville

OAKX9518.JPG